bannière youtube (Bannière de blog) (Bannière LinkedIn).png

Olivia
Egalgi

Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook
Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook

Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook

press to zoom
Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook
Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook

Olivia Egalgi

press to zoom
Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook
Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook

Olivia Egalgi co-fondatrice de Wishbook

press to zoom
1/2

"Je suis Olivia Egalgi, co-fondatice de Wishbook Company et quand je lançais cette idée avec Pierre, j'avais 28 ans.

J'ai choisi cette photo pour me représenter car les beaux sourires figés et professionnels se trouvent facilement sur Linkedin;)

Nous créons une plateforme où chaque wishbooker vient ajouter ses plus beaux souvenirs de vie, je souhaitais donc moi aussi, ouvrir mon cœur. Quand on regarde ces photos de nous-même enfant, des clichés parfois uniques où l'argentique obligeait à réfléchir à 2 fois avant d'enclencher l'appareil, avec des personnes qui, parfois, ont quitté ce monde, il est pour moi essentiel de préserver ces souvenirs à la valeur inestimable.

Après une école de publicité, un parcours dans la grande distribution et l'import export, il m'est apparu comme vital de donner du sens à ma vie et d'entreprendre. Cela fait partie de moi depuis... Je me rappelle de ce carnet d'idées que j'avais à 10 ans ! J'inventais déjà, je faisais des croquis d'objets qui nous auraient servi à l'époque ! "Là où il y a une volonté, il y a un chemin" : je crois que le chemin prend du temps. Il y a un timing et ça y est, c'est LE moment et c'est avec Wishbook.

 

Cette photo prise avec mon papa explique bien souvent aux personnes que je côtoie, mon mélange d'origines. Je suis métisse, plus précisément un mélange de 4 continents et cela m'a valu des échanges formidables avec des personnes qui ont voulu aussi me confier leur histoire. La mondialisation et l'Histoire nous font porter des récits de vies passionnants qui doivent être transmis à ceux que nous aimons car c'est ça aussi notre héritage. Nous sommes tous une partie de l'histoire de l'Humanité, chacun mérite donc de laisser son empreinte."

Pierre
Jouvene-Faure

 

Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook
Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

press to zoom
Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook
Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

press to zoom
Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook
Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

Pierre Jouvene Faure co-fondateur de Wishbook

press to zoom
1/2

"Je suis Pierre Jouvene-Faure, co-fondateur de Wishbook et j'ai 32 ans.

 

Cette photo fait partie de celles que je montrerai à mes enfants car il y a ici, une des plus belles personnes que la vie m'a donné de rencontrer. Il y a des clichés uniques et celui-ci en fait partie.

Il y a des histoires formidables derrière des photos que certains qualifient de "classiques" mais rendre hommage sera aussi le but de mon Wishbook.

 

J'ai évolué en tant que Business Manager après des études en école de commerce et une expérience de vie à l'autre bout du monde, aux Philippines.

Avec ma famille, nous avons vécu cette expérience unique ensemble et possédons des souvenirs incroyables.

Ces histoires font partie de moi et font de moi la personne que je suis devenue.

Vivre toutes ces choses puis les transmettre est pour moi une preuve d'amour que je vais donner à mes enfants et aux générations futures.

 

Olivia m'a parlé de cette idée il y a plus de 3 ans et elle ne s'attendait pas à ma réaction aussi enthousiaste. Il y a désormais une possibilité infinie de toucher ceux qui ont envie de transmettre, ce qui leur est cher mais immatériel et émotionnel.

 

Quand on regarde l'Histoire de l'Humanité et qu'on a la chance de voyager, on mesure l'importance de ce qui a été transmis par les civilisations antérieures. Et si les hommes de Néandertal ne nous avaient pas laissé d'empreintes sur les murs, et si les mayas n'avaient pas construit leurs temples, et si les égyptiens n'avaient pas laissé d'empreintes sur les murs des tombeaux et si, et si..."